Google : l’index mobile-first appliqué pour tous les sites à partir de septembre 2020

Le moteur de recherche américain prévient les webmasters si leur site n’est pas compatible avec son index mobile. Dans un post de blog, Google a annoncé la date de septembre 2020 pour le passage à l’indexation mobile-first pour l’ensemble des sites.

« D’après notre analyse, la plupart des sites affichés dans les résultats de recherche sont prêts à être indexés sur les mobiles, et 70% de ceux qui figurent dans nos résultats de recherche ont déjà mis à jour leur site. Pour simplifier, nous passerons à l’indexation mobile-first pour tous les sites web à partir de septembre 2020. En attendant, nous continuerons à déplacer les sites vers l’indexation mobile-first lorsque nos systèmes reconnaîtront qu’ils sont prêts », a annoncé Google.


Dans les mois à venir, Google va continuer de mettre à jour son index vers la version mobile en augmentant notamment l’exploration de GoogleBot. Ce dernier continuera d’explorer les versions desktop des sites, mais de façon occasionnelle seulement.

Comment vérifier si son site est compatible avec l’index mobile-first de Google ?

Il existe plusieurs façons de le vérifier dans la Search Console. Vous pouvez aller consulter l’état de la page dans les paramètres et utiliser l’outil d’inspection d’URL pour inspecter une page spécifique, qui a été récemment crawlée par le GoogleBot. Ainsi, vous pourrez savoir si votre site sera bien intégré dans son index mobile-first.

Google délivre également quelques conseils aux webmasters et propriétaires de sites en vue du passage définitif à l’index mobile-first en septembre prochain :

  • S’assurer que le contenu affiché est le même entre la version desktop et mobile (texte, images, vidéos, liens),
  • Vérifier que les métadonnées (titres et descriptions, balises méta robots) sont bien identiques entre les deux versions.

Des alertes envoyées par Google si votre site n’est pas compatible avec l’index mobile-first

Google envoie désormais des alertes par e-mails aux webmasters si leur site rencontre des problèmes empêchant leur intégration dans son index mobile-first. C’est la première fois que le moteur de recherche prend la peine d’envoyer un message de ce type aux propriétaires et administrateurs de sites sur ce sujet. Jusqu’à présent, ces derniers devaient se rendre dans la Search Console pour consulter les éventuelles erreurs liées à l’index mobile-first.

View image on Twitter